skip to Main Content
Prestataire de santé à domicile en Bourgogne Franche-Comté : 03 80 45 82 28 (24h/24 7j/7)
Revue De Presse  : Canicule : Agnès Buzyn « en Appelle à La Solidarité Entre Citoyens »

Revue de Presse : Canicule : Agnès Buzyn « en appelle à la solidarité entre citoyens »

 

Le journal « le Parisien  »  indique en effet que la ministre de la Santé ,lors d’un entretien avec les journalistes,  »  appelle à la vigilance pour les prochains jours de canicule  » … « Des températures au-delà de 40°C par endroits. Voilà ce qui nous attend, jeudi et vendredi, au plus fort de la canicule » .Agnès Buzyn « appelle les citoyens à la «solidarité», notamment auprès des personnes les plus fragiles.
La ministre déclare : « On suit, tous les jours, l’évolution des températures au centre de crise du ministère. Le plan canicule s’est enrichi d’année en année depuis 2003 avec des consignes données à tous les niveaux : crèches, écoles, salariés. J’ai appelé les entreprises à décaler les horaires, à favoriser le télétravail. Nous avons aussi des directives sportives, des consignes pour protéger les enfants de la déshydratation et de la noyade ».
Agnès Buzyn ajoute : « Nous sommes également très attentifs aux personnes âgées et sans domicile fixe. Les horaires d’ouverture des centres d’hébergements de jour ont été élargis et plusieurs centaines de places ont été ouvertes dans les centres de nuit. Tous les ministères sont mobilisés ainsi que les mairies. Nous ne sommes donc pas inquiets ».
Elle souligne : « J’en appelle à la solidarité entre citoyens. Il ne faut pas hésiter à frapper à la porte d’une personne âgée, à donner de l’eau aux sans-abri en bas de chez soi. C’est une période qui affecte même les personnes en bonne santé. Tout le monde peut attraper un coup de chaud. Il faut donc bien s’hydrater, se protéger du soleil ».
 » A ce stade de cet épisode de canicule, nous n’observons pas de tension particulière dans les structures de soin. Pour l’instant, la part des pathologies liées à la chaleur représente moins de 1% de l’activité. Mais les effets sont différés. Au bout de 4 à 5 jours, les organismes souffrent davantage. Jeudi et vendredi seront les journées les plus chaudes. Il faut rester très vigilant ».

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur, plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer